Le feuilleté de pommes se tient la dragée haute...

TwitterGoogle+PinterestPartager

« Tenir la dragée haute »

J’adore cette expression….

** Dominer quelqu’un, lui résister, ne pas se laisser dominer, ne pas céder, faire patienter longtemps, être exigeant, ne pas accorder facilement quelque chose, le faire payer cher **

Et bien tous les ingrédients se sont fait désirer assez longtemps pour tenir la dragée haute à la dragée de Verdun… que mon épicerie préférée « Le Rameau d’olivier » m’a fait découvrir… ce sont des sorciers de l’addiction…….

C’est un Verdunois, apothicaire de la cité, qui est à l’origine de l’invention de la dragée. Alors qu’il cherchait un moyen de faciliter la conservation et le transport des amandes qu’il utilisait, il eut l’idée de les enrober de sucre et de miel durcis à la cuisson. La dragée de Verdun venait de naître. Celle-ci devint vite une friandise, « une épice de bouche », recherchée notamment pour ses vertus curatives. Bonne pour l’haleine et pour la digestion, elle était surtout réputée combattre la stérilité, d’où sa présence sur les tables françaises à chaque événement familial : mariage, baptêmes, communions…

** Feuilleté de pommes à la dragée **

  • 2 pommes acidulées, roses ou rouges
  • 4 tranches de panetone ou de brioche ou de quatre-quarts… de 2 cm d’épaisseur environ
  • 1 oeuf
  • 2 cuillère à soupe de crème liquide
  • 1 cuillère à soupe de cassonade
  • 1 dizaine de dragées de verdun

Matériel nécessaire :

IMG_0037  IMG_0039

Commencer par découper à l’aide des cercles un rond dans les tranches de brioche ce qui servira de fond à votre gâteau puis déposer les quatre cercles sur une plaque pâtissière recouverte de papier sulfurisé.

Laver assidument les pommes car nous garderons la peau, retirer le trognon et les trancher finement à la mandoline.

Fouetter l’oeuf avec la crème et la cassonade puis imbiber les lamelles de pommes avec cette préparation.

Répartir les lamelles de pommes dans les 4 cercles étages par étages comme du feuilletage et arroser avec le reste du mélange oeuf-crème.

Concasser grossièrement les dragées et les répartir au milieu de chaque cercle.

Enfourner pour 1 heure à basse température – 80°C

Décercler en passant délicatement la lame d’un couteau tout autour du cercle puis disposer dans une assiette avec un peu de crème anglaise.

IMG_0045

Miam !

Crédit recette/photo : Cuisine et Dépendance